Un plombier peut travailler en équipe mais aussi seul, Il peut devenir chef de chantier, plombier-chauffagiste ou maître artisan. Le plombier doit aussi pouvoir intervenir sur des chantiers pour la conception des plans, des installations sanitaires ainsi que pour la mise en service d’équipements de chauffage, de climatisation etc.

D’ailleurs, le plombier s’assure également de la canalisation et de la tuyauterie (arrivée et sortie) et peut même intervenir au cours de la construction pour installer et dessiner le réseau de distribution d’eau et de gaz. Il peut même faire des travaux de maintenance et d’entretien. Découvrons ce métier d’un peu plus près.

Qu’est-ce que le métier de plombier ?

Le métier d’un plombier est très polyvalent. Il examine, répare et installe les différents composants d’un système de distribution d’eau, d’air et de gaz. Il assure par ailleurs le bon fonctionnement du système d’évacuation des eaux usées au sein des différents types d’établissements.

L’installeur sanitaire entretient d’autres systèmes de drainage et de canalisation pour différents autres usages dont : le chauffage, les eaux grises, la ventilation et l’eau propre.

En général, ce professionnel travaille pour son propre compte mais il peut intégrer des entreprises de bâtiment, de plomberie ou de maintenance.

Quelles sont les missions du plombier ?

Le plombier joue plusieurs rôles et réalise différentes missions. En fait, son rôle commence au moment de la construction où il interprète et réalise des schémas pour indiquer l’emplacement du réseau de la canalisation ainsi que les différentes ouvertures prévues pour les autres composants.

Il installe, répare et entretient les différents systèmes de la plomberie (avec tous leurs accessoires et composants) : couper les tuyaux, joindre les installations, créer des ouvertures …

Une fois tout est bien en place, ce professionnel inspecte et test le bon fonctionnement de la canalisation grâce à un manomètre, et corrige tous les défauts qui peuvent entraîner des fuites d’eau et de gaz.

Quelles sont les études et les formations à suivre pour devenir plombier ?

Pour devenir un installeur sanitaire, il faut suivre une formation adaptée.

D’ailleurs, plusieurs formations sont possibles :

  • CAP installeur sanitaire ;
  • BTS sur les études d’énergies, fluides, sanitaire et environnement ;
  • Titre professionnel en installeur thermique ;
  • Qualification professionnelle technicien d’études et de chantier ;
  • BEP en plomberie ;

Certaines qualités sont requises chez ce professionnel pour assurer le bon déroulement de sa fonction, à commencer par la maîtrise de la mécanique. Il doit également avoir des connaissances dans la circulation des fluides, d’air et d’énergie.

Le plombier doit faire preuve d’engagement en complétant sa formation professionnelle avec une formation autodidacte continue, afin d’être toujours au courant des normes à respecter dans le domaine de la plomberie.

Son environnement de travail change sans cesse (il intervient dans des lieux différents à chaque fois), il doit donc faire preuve d’adaptabilité pour réussir toutes ses missions, peu importe les conditions.

Pour détecter les anomalies les moins visibles, le plombier doit avoir une bonne capacité d’analyse. Enfin, cet artisan doit maîtriser toutes les normes en vigueur que ce soit dans le domaine du chauffage ou de la climatisation.

Quel est le salaire du plombier ?

Le métier du plombier vous intéresse et vous souhaitez connaître une fourchette de salaire ? En fait, le salaire de ce professionnel dépend de plusieurs critères, à commencer par ses formations, son statut, son expérience et la région dans laquelle il exerce son travail.

Les plombiers débutants (moins de 5 ans d’expérience) touchent entre 21 000 € et 24 000 € / an (environ 1 350 € et 1 500 € / mois). Avec un peu plus d’expérience, la rémunération du plombier peut atteindre les 25 800 € / an, soit 1 650 € / mois.

Enfin, les plombiers chevronnés, ayant plus de 10 ans d’expérience touchent approximativement 29 000 € / an, soit 1870 €/ mois.

Le salaire des plombiers dépend aussi de la région dans laquelle il exerce son métier, voici quelques exemples :

  • Un plombier sur Paris touche en moyenne 28 900 € / an ;
  • Un plombier sur Lyon touche 31 000 € / an ;
  • Un plombier sur Toulouse touche 23 600 € / an ;
  • Tandis qu’un plombier sur Nantes touche 22 500 € / an ;