Présent dans toutes les caisses à outils, le cutter est l’élément qui ne quitte jamais le bricoleur. Ce dispositif est particulièrement pratique et efficace pour découper n’importe quel matériau en un temps record et avec une grande précision. Si vous êtes à la recherche des critères de sélection d’un bon cutter professionnel, continuez à lire notre guide d’achat !

Quels sont les différents types de cutters professionnels ?

Il existe sur le marché différents modèles avec différentes tailles qui permettent d’effectuer des coupes spécifiques. Ses utilisations sont nombreuses et intéressantes, notamment :

  • Inciser ou marquer des matériaux ;
  • L’ouverture des emballages ;
  • Découper une matière en excès ;
  • Découper tous les matériaux qui peuvent servir à serrer l’emballage comme les cordes, les rubans adhésifs, etc.
  • Gratter les matériaux à surface lisse pour enlever un film transparent ou de la peinture, comme sur le verre ou le métal.

Il est évident que la liste d’utilisation du cutter est non-exhaustive. De ce fait, il est possible d’utiliser cet outil de découpage dans de nombreuses autres situations beaucoup plus diversifiées.

Comment choisir le cutter professionnel idéal ?

Les cutters sont disponibles sur le marché en plusieurs types et vous devez choisir celui qui convient le plus à vos besoins. Pour cela, il faut prendre en considération plusieurs critères de sélection :

Le type de cutter

Votre première préoccupation pour choisir un cutter se doit d’être le type de dispositif à choisir. Les dispositifs électriques sont réputés pour leur polyvalence d’utilisation. En plus de leur praticité, ces derniers peuvent également être utilisés sur des cartons, des tapis et des tissus.

Ensuite, nous avons les cutters rotatifs qui comportent un manche et une lame ronde. Ce modèle est très utilisé pour les métiers de précision étant donné l’aisance avec laquelle ils découpent les matériaux.

Enfin, il est toujours possible d’opter pour un dispositif classique, fixe ou rétractable, dans le cas où votre but n’implique que le découpage de papier. Ces modèles sont généralement les moins coûteux sur le marché et permettent d’utiliser les lames en les verrouillant sur différentes positions.

Les types de lames

Le deuxième point qui doit attirer votre attention, est bien le type de lame de votre cutter. On retrouve sur le marché principalement 4 lames relativement différentes les unes des autres.

Premièrement, nous avons la lame sectionnable, également connue sous le nom de lame autocassante. Le principal atout de cette lame est la possibilité de la sectionner lors de son utilisation. Cette particularité vous confère la possibilité de sectionner un bout de lame usé au niveau de la fente destinée à la séparation. Ainsi, vous aurez une lame toute neuve et affûtée.

Deuxièmement, on retrouve un type de lames trapézoïdales qui sont très pratiques mais pas assez robustes pour effectuer de lourds travaux. Elles conviennent donc beaucoup plus au découpage de papier.

Troisièmement, pour les artisans qui se serviront des cutters pour tailler des tapis ou des moquettes, la lame à crochet est la plus adéquate. Les bords de cette lame ne sont pas aussi aiguisés que le reste des modèles et permettent donc de conserver la forme originale du tapis.

Enfin, pour découper des cartons, des tapis et des tissus de façon rapide et pratique, la lame rotative fera parfaitement l’affaire !

L’ergonomie et la sécurité

Un autre critère de choix important pour un cutter, l’ergonomie du manche et la sécurité de la lame. Assurez-vous de choisir un manche qui convient à votre main et qui vous permet d’utiliser votre cutter confortablement.

Il est également important d’opter pour un modèle qui possède un revêtement anti-glisse ainsi qu’un dispositif de sécurité pour bloquer la lame afin d’éviter tout accident majeur.